God Saves Europe Fate
De nouvelles enquêtes sont sur le point de commencer, êtes-vous des notres?

God Saves Europe Fate

Bienvenue à Londres, où les meilleures équipes de policiers ont été réunies pour combattre de nouvelles menaces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Forum OUVERT, Soyez les bienvenus!

Heather ► you left me broken

 :: AVANT DE JOUER :: Présentations :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A. Heather Oberlin
Nouveau Venu
avatar
Ma tête (gif) : tumblr
Compagnon ou équipier : Lars O'Breslin
Messages : 16
Date d'inscription : 28/09/2017
Age : 133
Nouveau Venu
Jeu 28 Sep - 12:25

Anastasia Heather Oberlin feat Sophia Bush

Qui je suis

Un être humain est un tout entier et indivisible. Il est fait de qualités et de défauts… Alors autant être direct tout de suite, j’ai des défauts. Oui, on va commencer par ça, c’est plus sûr. Je vous fais peur tout de suite et après je vous rassure. Je ne suis pas l’exemple même de la jeune femme chaleureuse. J’ai tendance à repousser certaines personnes un peu trop facilement, je ne me lie que très peu. Mais quand j’’apprécie quelqu’un, cela se voit. Je peux me mettre en quatre pour une personne que j’aime. Par contre, quand je n’aime pas quelqu’un, cela se voit également, je n’y vais pas par quatre chemins. Je peux me révéler comme quelqu’un de sarcastique et avec très peu d’humour suivant les sujets abordés, surtout s’ils me touchent personnellement. Avec moi, on ne peut clairement pas rire de tout. Mais rassurez-vous, je sais rire quand même… Un petit peu. Mais je suis une jeune femme attachante malgré mes défauts, grâce à mes qualités. Qu’il faut chercher certes sous ma carapace de glace. Enfant, je n’étais pas comme cela mais la vie m’a montré que tout le monde n’est pas gentil, que l’on ne vit pas chez les Bisounours. Alors depuis, je me protège comme je peux et tant pis si je dois me retrouver toute seule. Comme je le dis, mieux vaut être seule que mal accompagné. J’ai un grand sens de la justice et de la loyauté, je déteste que l’on s’en prenne à plus faible que soi. Et dans ces moment-là, je peux montrer les griffes. Je n’hésiterais jamais à me battre pour une cause qui me paraît juste et cela m’a déjà valu quelques petits ennuis. Je suis déterminée, d’autres diront têtue, mais je le vis bien. Je sais ce que je veux, c’est tout et gare à celui qui voudra me faire changer d’avis.

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: AnnaAge: 133 ansOrientation sexuelle: HétérosexuelleSituation amoureuse: CélibataireGroupe: Cellule spéciale de l’ONU
DERRIÈRE L’ÉCRAN: Je m'appelle Elinou et j'ai 29 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à Lars et je le trouve génial **. Mon personnage est un inventé et je ne vous autorise pas à en faire un scénari si mon compte se retrouve supprimé.


en savoir un peu plus sur moi

+Si tu nous décrivais la beauté que tu es (150 mots)
Beaucoup diront que je ne fais pas mes 34 ans… S’ils savaient seulement que je ne fais pas non plus mes 133 ans. Le temps n’a plus aucune emprise sur moi et j’en suis assez contente. Je n’aurais pas aimé me flétrir comme une fleur avant de mourir. La vie éternelle me convient parfaitement. Je suis une grande brune, les cheveux longs. Ces derniers sont souvent attachés en une queue de cheval, pour ne pas dire toujours. Il est très rare de me voir avec les cheveux lâchés. Mon visage a des traits fins et harmonieux. Mes yeux sont verts et j’aurais été rousse, j’aurais ressemblé à une habitante typiquement irlandaise. Mais non, je n’ai pas hérité de ce gêne. Je ne suis pas spécialement grosse, étant même assez fine et l’on remarque rapidement ma musculature. Même si je suis mince, j’ai de la force, peut-être parce que je suis une vampire. Mais même avant cela, je me débrouillais bien pour porter certaines choses. Niveau style vestimentaire, vous ne me verrez jamais habillée autrement qu’en tailleur pantalon dans les tons noirs ou gris. Je n’en sors que pour passer un jogging et faire semblant de faire un peu de sport ou pour passer un pyjama. Je ne jure que par les talons aiguilles mais rassurez-vous, je peux aussi mettre des baskets quand il y a besoin de courir après un malfaiteur… Même si je sais très bien courir avec des talons.

+ As-tu un don ou un pouvoir particulier? Si oui dis nous tout! (50 mots min)
Il y a bien longtemps que j’ai cessé d’être humaine. 99 ans pour être précise. J’ai été transformée en vampire par mon ex petit ami, en 1921, alors que je mourrais. J’avais été blessée dans une agression et comme il refusait de me voir mourir, il me transforma. Mais furieuse d'être devenu une créature de cauchemar, je me suis jurée de le retrouver pour m'en débarrasser. Depuis, je me suis faite à ma condition de vampire mais il ne faut pas trop me chercher car j’ai tendance à avoir faim dans ces moments. Alors, des cernes noirs apparaissent sous mes yeux alors que leur blanc vire au rouge. Florence m’a déjà vu dans cet état et elle me l’a souvent répété, ça fait peur. Je suis plus rapide que le commun des mortels, voire même qu’un loup-garou sans l’aide de la pleine lune. Mes sens sont amplifiés et je parviens parfaitement à faire taire ma part d’humanité, ce que j’ai fait pendant de longues années. J’aime ma condition de vampire mais je la cache, ne voulant pas être finalement brûlé sur la place publique.

+ Ton Histoire, d'où tu viens... (300 mots)
J’ai vu le jour à Dublin, un matin d’hiver 1884. Je suis un peu arrivée en catastrophe, ma mère n’ayant pas le temps de se rendre à la clinique la plus proche pour accoucher en sécurité. J’ai donc vu le jour dans le salon de la maison que mes parents possédaient en Irlande, aidé par le médecin de famille qui avait été appelé en urgence. Je fus nommé Anastasia Heather, deuxième née de la très célèbre famille Oberlin. Mon père, âgé de 45 ans lors de ma naissance, avait épousé en secondes noces ma mère, de 20 ans sa cadette. Sa première épouse était malheureusement décédée en 1858, du choléra. Il avait juré de ne jamais se remarier jusqu’à ce qu’il rencontre ma mère en 1879, cinq ans avant ma naissance. Il tomba sous son charme et l’épousa rapidement après. Mais elle eut beaucoup de mal à tomber enceinte. Elle eut une première grossesse quatre mois après son mariage mais elle fit une fausse couche. Puis, elle réussit à donner naissance à un enfant mais ce dernier mourut mystérieusement trois jours après sa naissance. Mon père désespérait d’avoir un jour un héritier jusqu’en 1884 où je montrais mon petit minois. Mais la vie en Irlande n’était pas facile. C’est en 1893 que mon père dut quitter l’Irlande. Il avait été obligé de vendre son journal pour éviter la faillite. Il en eut assez de vivre ainsi et décida de prendre le bateau pour rejoindre les Etats-Unis. J’avais donc neuf ans quand je débarquais à New-York, découvrant une ville dont j’ignorais jusque-là l’existence. Mon père trouva une place au New-York Times et il m’apprit le métier de journaliste. Je le suivais partout avec un appareil photo pour immortaliser ce qu’il me disait. Quand il annonça que nous partions tous les deux pour l’Angleterre afin de revenir aux Etats-Unis à bord du RMS Titanic, j’étais comme folle, tellement impatiente. Mais c’est seule que je fis le voyage, mon père mourut d’une tumeur au poumon quelques jours avant notre départ. J’hésitais un temps à partir mais je décidais de faire mon travail, en souvenir de mon père. Je montais à bord à Southampton, couvrant l’évènement pour le New York Times.  Parti de la ville le 10 Avril 1912, le drame eu lieu quatre jours plus tard. Je me trouvais dans ma cabine quand une violente secousse fit tomber mon appareil photo. Heureusement, la moquette amortie sa chute et je sortis sur le pont pour voir un iceberg s’éloigner. On m’expliqua que le paquebot avait heurté l’iceberg mais que tout allait bien, que je ne devais pas m’inquiéter. Je retournais à ma cabine avant que l’on me demande de mettre une tenue chaude et un gilet de sauvetage. Je refusais de quitter ma cabine pour un exercice, ayant mon article à terminer. Mais vingt minutes plus tard, je fus obligé de quitter ma cabine pour évacuer le paquebot. Demandant ce qu’il se passait, l’homme me répondit que le RMS Titanic allait couler. Je marquais un temps d’arrêter, littéralement sous le choc. Le Titanic était censé être insubmersible alors l’annonce de son naufrage me coupa les jambes. Je fis demi-tour pour récupérer mon appareil photo, que mon père m’avait offert. Je fus chargée dans un canot de sauvetage avec d’autres femmes et des enfants de première classe. Je me trouvais avec une fillette de sept ans à côté de moi et elle se précipita dans mes bras. J’essayais de la rassurer comme je le pouvais mais elle pleurait son père rester sur le paquebot. Dès cet instant, je sus qu’elle ne reverrait pas son père. Je serrais la petite fille dans mes bras, lui cachant les yeux quand le paquebot commença à s’enfoncer dans l’océan. Je n’oublierais jamais les cris d’agonie des personnes restées à l’eau. Je commençais doucement à avoir froid quand finalement, on me fit monter avec la jeune fille dans un nouveau navire, le Carpathia, venu porter secours aux naufragés. Je ne lâchais pas la petite fille, qui s’avéra s’appeler Florence. Ma mère se trouvait sur le quai quand je descendis du Carpathia. Elle n’avait pas été prévenue que j’avais survécu et c’est en pleur qu’elle me tomba dans les bras. Jusqu’à sa mort, six ans plus tard, causée par la grippe espagnole, elle resta profondément choquée par la tragédie. Je vécus un temps à New York, ayant finalement décidé de garder Florence avec moi. Elle m’avait raconté qu’elle n’avait plus que son père et je décidais donc de l’adopter. On vécut ensemble dans une petite maison avec ma mère, à Brooklyn avant que je ne décide de déménager.

Je partis vivre avec Florence à Chicago, tout de suite après l’enterrement de ma mère. Nous étions en 1918, la prohibition n’allait pas tarder à apparaître. A l’époque, je m’en fichais, je ne buvais pas d’alcool. Trois ans après mon arrivée à Chicago, j’avais alors 34 ans, je fis la rencontre d’un homme. On eut une brève histoire ensemble jusqu’au jour où je fus prise au piège d’un guet-apens. Mortellement blessée, il s’approcha de moi et s’ouvrit alors le poignet, m’obligeant à boire son sang. S’en suivit alors une douleur que je ne pourrais jamais oublier. J’ignore encore combien de temps elle dura mais à mon réveil, je ne me sentais déjà plus la même. Mon petit ami s’approcha de moi et m’expliqua alors que pour me sauver, il avait fait de moi un vampire. Pensant d’abord à une blague, je sentis rapidement mes crocs et je me rendis compte que ces créatures de cauchemars existaient réellement. Je me jetais sur lui et tentais de le tuer. S'en suivit un combat mémorable où je me fis littéralement botter les fesses. Il me laissa là, inconsciente, la nuque brisée. Retrouvant mes esprits plusieurs heures plus tard, je me retrouvais seule. Me relevant, je remarquais qu'il avait oublié sa chevalière, coincée entre moi et le sol. J'avais dû lui arracher pendant la bataille et il ne l'avait pas remarqué. Je la glissais à mon doigt avant de quitter le bâtiment, en pleine nuit. Oh, ne voyez rien de romantique à ce geste, c'était uniquement pour me rappeler de le tuer quand nos chemins se croiseront à nouveau. Je retrouvais rapidement ma fille chez nous et elle me sauta dans les bras. Elle m’expliqua que j’étais restée trois jours sans donner de nouvelle et du haut de ses seize ans, cela pouvait entièrement la paniquer. Je lui cachais cependant la vérité sur ma nouvelle nature, continuant à garder l’illusion d’une vie humaine. Je restais trois jours à nouveau chez moi, me remettant de ce qui m'était arrivé. Un jour, je reçu une lettre et je reconnus facilement l'écriture, mon ex me contactais. Il me parla de sa chevalière, qu'elle allait me permettre de vivre le jour, de ne pas craindre la lumière du soleil. Et il ajouta qu'il trouverait un moyen de la récupérer, un jour. Mais la nuit, je devais me nourrir de sang humain et je me découvris vite un mode opératoire. J’étais devenue une mante religieuse, cet insecte qui s’accouple avec un mâle pour finalement le dévorer. Je couchais avec des hommes dont je buvais le sang en même temps, utilisant mon don d’hypnose pour qu’ils oublient rapidement. C’est en 1926 que je fis la rencontre d’un homme qui prendra ensuite une place importante dans ma vie. Alors que je faisais un reportage sur la prohibition, je tombais nez à nez avec le célèbre Al Capone. J’ignore pourquoi mais je le revis souvent jusqu’en 1927, quand il me proposa de rejoindre son gang. Je ne pus m’empêcher d’accepter, trouvant là une activité bien plus lucrative qu’être simple journaliste. Je devins une des rares femmes de l’organisation d’Al Capone, participant aux divers trafics qu’il pouvait avoir sous son contrôle. Je n’étais pas connue pour être clémente, mes gênes vampiriques m’aidant à faire taire ma part d’humanité. Je n’hésitais d’ailleurs pas à transformer Florence en vampire au court de l’année 1930, alors que la demoiselle est désormais âgée de 25 ans. Je lui expliquais tout ce que j’avais pu lui cacher, lui annonçant également que je refusais l’idée de la voir mourir de vieillesse un jour. Un an plus tard, le gang de Al Capone fut arrêté et le grand chef mit sous les verrous. Je réussis à échapper à l’arrestation, n’étant pas présente quand la police démantela le réseau. Je quittais Chicago avec Florence, bien décidée à échapper à la police.

Je repris mes activités illégales, avec l’aide de Florence. Entre 1931 et 2013, je ne fus jamais inquiété par la police, réussissant toujours à leur échapper. Mais un jour, elle fut plus intelligente que moi. Cela faisait trois ans que j’étais revenue en Angleterre, première fois depuis l’embarquement à bord du Titanic. Florence était toujours à mes côtés mais elle avait cessé de me suivre dans mes activités illégales, préférant une vie plus tranquille. Elle était devenue institutrice. J’ai toujours été très fière de ma fille mais je savais qu’elle avait beaucoup de mal à accepter que j’aie pris la tête d’un trafic d’armes. C’est ce qui causa ma perte en 2013. Depuis quelques semaines, je faisais affaire avec un homme qui semblait normale à bien des égards. Mes hommes avaient conclu d’un lieu de rendez-vous pour les armes que nous avions en notre possession et je voulais y participer. Mais alors que l’échange devait avoir lieu, la police nous tomba sur le coin de la figure et je ne pus rien faire pour l’éviter. C’est ainsi que je fis la connaissance de Lars O'Breslin… Membre de la police londonienne, il semblait assez content d’avoir arrêté la tête du réseau. Mais étrangement, après ma garde à vue, il me proposa un marché. J’échappais à la prison si j’entrais dans la police pour faire profiter les agents de mes connaissances en matière de trafic. J’acceptais, pensant à Florence qui n’accepterait pas que je me retrouve en prison. Je devins donc la partenaire d’O’Breslin, travaillant avec lui à arrêter les trafics en tout genre: drogues, armes, êtres humains… Il y a deux ans, on proposa à mon partenaire de rejoindre la cellule spéciale de l’ONU et il me demanda de l’accompagner. Ce que j’acceptais. Voilà comment je suis devenue la jeune femme que je suis aujourd’hui.

Mais il y avait une raison cachée à mon acceptation de rejoindre la cellule spéciale de l'ONU... Je n'aie jamais pu oublier mon ex petit ami, cet homme qui m'avait transformé en vampire. Je voyais là une excellente façon de le retrouver et d'avoir enfin ma vengeance. J'allais pouvoir me servir des moyens donnés par la cellule pour le retrouver. Mais il avait dû changer de nom pendant nos longues années de séparation car je ne l'ai toujours pas retrouvé. Mais je compte bien tout mettre en œuvre pour y arriver et lui faire passer l'envie de rire.J'ai beau m'être faite à ma condition de vampire et aimer mon immortalité, je n'ai pas encore accepté d'avoir été obligée de boire son sang.

Code:
✜ [color=firebrick]Sophia Bush[/color] →  A. Heather Oberlin


©️ Nalex
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Campbell
Bouton de rose
avatar
Ma tête (gif) :
Messages : 30
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 408
Bouton de rose
Jeu 28 Sep - 20:56
Bienvenue !!! Une futur collégue je présume Smile
Revenir en haut Aller en bas
A. Heather Oberlin
Nouveau Venu
avatar
Ma tête (gif) : tumblr
Compagnon ou équipier : Lars O'Breslin
Messages : 16
Date d'inscription : 28/09/2017
Age : 133
Nouveau Venu
Jeu 28 Sep - 23:16
Merci ^^
Et oui, une future collègue ^^



- Bloody crown -
Revenir en haut Aller en bas
Skyler Campbell
Bouton de rose
avatar
Ma tête (gif) :
Messages : 30
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 408
Bouton de rose
Ven 29 Sep - 12:17
Cool ! Moi qui a qu'un seul rp ici Smile j'ai hâte que tu sois validée pour en faire un deuxième !
Revenir en haut Aller en bas
A. Heather Oberlin
Nouveau Venu
avatar
Ma tête (gif) : tumblr
Compagnon ou équipier : Lars O'Breslin
Messages : 16
Date d'inscription : 28/09/2017
Age : 133
Nouveau Venu
Ven 29 Sep - 14:09
^^ Avec grand plaisir



- Bloody crown -
Revenir en haut Aller en bas
Theodore Scott
~ The Workholic Boss ~
avatar
Ma tête (gif) :
Compagnon ou équipier : No one.
Messages : 57
Date d'inscription : 13/03/2017
Localisation : Dans mon bureau
Ven 29 Sep - 14:34
Bon eh bien, pour moi tout est bon. Alaya va te valider sur le champ. Bienvenue ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Interpol
Game Master
avatar
Messages : 85
Date d'inscription : 28/02/2014
Age : 16
Game Master
Ven 29 Sep - 15:20



❝BIENVENUE PARMI NOUS❞
Toutes nos félicitations!
Si tu vois ce message, c'est que ta fiche de présentation est validée, FELICITATIONS!
Tu peux désormais faire tes demandes de logement et de rangs, ainsi que poster tes fiches de liens et de rp et commencer à rp!
A très vite sur le forum!


©️ Pando


Et j'archive en présentation validée, welcome!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 03. This is the way you left me
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» Heather Ciabattino Stanam Williams
» I WALK THIS EMPTY STREET ON THE BOULEVARD OF BROKEN DREAMS - 20 JUILLET, 18H34
» Heather Stevens Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
God Saves Europe Fate :: AVANT DE JOUER :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: